Le féminisme, nouveau prétexte ?

Un rouge à lèvres n’existe plus pour rendre sexy (donc objet de désir) mais pour donner pouvoir, liberté et puissance. Soit, dans l’idée c’est plutôt bien. On ne va pas jeter l’opprobre sur la promotion d’une beauté plurielle, inclusive, moins stéréotypée, même s’il était grand temps. En revanche, on peut ... .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *